CONFERENCES – ATELIER

BIBLIOGRAPHIE

RELATION A L’AUTRE

Bien ensemble (David Burns)

Accessible, réaliste, efficace, passionnant, un véritable manuel pour être heureux avec les autres. Le livre qui pourrait bien changer votre vie. Difficile de s’entendre avec les autres. Et pourtant, impossible de vivre sans eux. Dans son livre, David Burns nous place devant cette évidence que nous avons tant de mal à admettre : au moindre conflit, nous préférons avoir raison que rétablir une relation harmonieuse. Bien ensemble, c’est tout simplement une méthode révolutionnaire, issue de plus de vingt ans de pratique de la thérapie cognitive. Pour découvrir comment réagir face à la critique, se débarrasser de la culpabilité, vaincre le stress et l’anxiété dans les affrontements quotidiens… Et surtout, pour être, enfin, bien ensemble. Un indispensable kit de survie relationnelle, un livre unique, par l’auteur le plus recommandé par les médecins, thérapeutes et psychiatres aux Etats-Unis.

Face aux narcissiques (Wendy T.Behary)

Vous êtes déstabilisé par un partenaire égocentrique, dépourvu d’empathie, arrogant, voire humiliant ? Vous voilà certainement aux prises avec un narcissique… Que faire quand celui-ci occupe une place importante dans votre vie ? Les narcissiques sont partout : chez les people, sur les plateaux de télévision… mais aussi au bureau ou, pire, dans votre salon ! Ces personnalités complexes et difficiles, non dénuées de charme et qui peuvent pourtant se transformer en bourreaux, savent à merveille utiliser vos faiblesses pour vous imposer leur sinistre loi. Plutôt que de vouloir à toute force les changer, apprenez à interagir pour vous faire entendre et préserver votre estime de soi sans détruire la relation qui vous lie à eux. L’ouvrage de Wendy Behary, complet, intelligent et fouillé, explore les modes de fonctionnement des personnalités narcissiques et propose une approche novatrice concrète reposant sur les plus récentes avancées en matière de psychologie cognitive, de neurosciences et de communication.

Les langages de l’amour (Gary Chapman et Ross Campbell)

Tout comme un adulte, chaque enfant exprime et perçoit l’amour à travers un style de communication dominant. Le problème se pose lorsque parents et enfants ne parlent pas le même  » langage « . Mais un langage ça s’apprend. Mères et pères peuvent se servir des informations de ce livre pour les aider à combler les besoins affectifs de leurs enfants. Dans Les langages de l’amour, Gary Chapman aidait de nombreux conjoints à vivre une relation plus enrichissante en leur montrant comment parler le langage de l’autre. Dans Langages d’amour des enfants, Chapman fait équipe avec Ross Campbell, l’auteur de Comment vraiment aimer votre enfant, pour aider les parents à parler le langage d’amour de leurs enfants. Vous pouvez apprendre à parler couramment le langage d’amour de votre enfant ! Découvrez son langage principal : les paroles valorisantes, les moments de qualité, les cadeaux, les services rendus, le toucher physique. Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d’affection et d’engagement qui lui permettront de vivre dans l’assurance de votre amour inconditionnel.

L’emprise affective (Barbara-Ann Hubert et SaverioTomasella)

Dénouer les liens toxiques L’emprise affective peut prendre diverses formes, et se retrouver dans chaque type de relation : professionnelle, familiale, amicale, amoureuse… Tout attachement peut receler un besoin, parfois inconscient, de dominer l’autre ou de s’y soumettre. Si chaque lien est potentiellement une prison, pour autrui et soi-même, comment, alors, prendre conscience de l’emprise et nous en affranchir ? Parfois, nous rejouons sans le savoir des scénarios de notre passé, dans certaines circonstances, avec un type de personne particulier.
Nous pouvons aussi avoir une fausse idée de nous-mêmes ou de nos capacités, ce qui nous pousse à rester dans les chemins que d’autres balisent à notre place. Dépendre de l’avis des autres pour se construire, ou contrôler son environnement, peut sembler confortable, mais renoncer à son libre-arbitre et à son propre point de vue engendre de grandes souffrances. Si nous faisions le pari du courage, de l’inconnu ? Si nous apprenions à nous faire confiance et à moins attendre des autres ? Pour celles et ceux, évoqués dans cet ouvrage, qui ont pris le temps d’emprunter cette voie, sortir de l’emprise a été source de joie, de vie et de liberté.

Un jour mon prince (Philippe Brenot)

«J’aimerais rencontrer l’homme idéal, celui qui transformera ma vie.» Cette phrase, combien de fois l’ai-je entendue dans la bouche des femmes qui viennent me voir en consultation ? Quel que soit leur âge, beaucoup sont en attente d’amour, et souvent rien ne vient… Je vais vous raconter de vraies et belles histoires d’amour, celles qui nous inspirent. Et je vais vous confier les secrets qui, selon moi, permettent aux couples de durer…

Car si aimer et être aimé est une question de disponibilité, c’est aussi un apprentissage.

Du bon usage des conflits (Daniel Coum et Isabelle Gravillon)

Dans notre société consensuelle, le conflit a plutôt mauvaise réputation, au point que nous aimerions l’éradiquer de nos vies. Et pourtant, il est partout : entre frères et sœurs, entre parents et enfants, dans le couple, au travail, dans la rue. Est-ce un mal ? Non. Car le conflit est inhérent à toute relation, toute rencontre authentique. Un jour, on a le  » Déclic de soi « , et l’on décide d’affronter le conflit plutôt que de le fuir. On profite alors de ses bienfaits : se faire respecter, poser des limites aux enfants ou à son entourage, s’affirmer, et remettre en cause l’ordre établi. On apprend, en même temps, à ne pas s’enliser dans des disputes stériles. C’est ainsi que la relation évolue : chahutée parfois, mais jamais figée. Comment le conflit aide-t-il le petit enfant, puis l’adolescent, à se construire ? En quoi les disputes conjugales peuvent-elles renforcer le couple ? Pourquoi certains sont-ils déstabilisés dès qu’un conflit surgit ? Dans quels cas le conflit est-il paralysant ? Que gagnerions-nous à accepter le conflit au travail plutôt que l’éviter ? Que découvre-t-on sur soi lorsqu’on ose entrer en conflit ?

La danse du couple (Serge Hefez)

Le couple est une danse. Les amants évoluent ensemble et le tempo qui berce leur mouvement est scandé de crises et, souvent, d’insatisfactions. Aujourd’hui, on attend tout, parfois trop, du couple. Pourtant, la vie à deux n’est pas un conte de fées, l’amour ne suffit pas à garantir le bonheur ni l’épanouissement que l’on recherche. Les remises en question sont inévitables. Mais c’est à ce prix que le couple évolue : il se nourrit de ses propres crises.
Serge Hefez, thérapeute conjugal et familial, raconte et explique ce pas de deux qui confronte, entrechoque et fait valser un homme et une femme, deux hommes ou deux femmes, avec ou sans enfants. Il dévoile les coulisses et les enjeux de la vie à deux.
Ce livre est un plaidoyer pour le couple qui montre comment, lorsque deux personnes prennent le risque de transformer une relation, cette relation possède à son tour le pouvoir de les transformer.

La jalousie amoureuse (Anne Clotilde ZIEGLER)

Radiographie de la jalousie amoureuse : toutes les clés pour comprendre le sentiment jaloux, mettre à jour ses ressorts psychiques, trouver le chemin pour surmonter l’épreuve de l’infidélité du partenaire et grandir.

Ceux qui disent qu’ils ne sont pas jaloux n’ont probablement jamais connu la situation qui génère ce fracas. Rage et colère, tristesse et désespoir, doutes et incompréhension, dégoût et honte… la jalousie amoureuse est tout cela à la fois, un cocktail explosif d’émotions et de sentiments changeants, attisés par la peur de perdre l’amour de l’autre. Loin d’être le signe d’un désordre psychologique, la jalousie amoureuse est une réaction tout à fait normale face à une trahison amoureuse. Elle frappe là où ça fait mal, parce qu’elle fragilise l’estime de soi et la confiance en soi, parce qu’elle ébranle l’intimité et l’exclusivité de son couple, mais aussi parfois parce qu’elle vient réveiller des blessures de l’enfance.
En trente ans de pratique comme psychothérapeute, Anne Clotilde Ziégler a accompagné nombre d’hommes et de femmes qui ont traversé cette épreuve. Dans ce livre nourri de ce vécu, elle nous plonge au cœur du tourment jaloux et de ses mécanismes. Grâce à une grille d’analyse fine et méthodique, cet ouvrage nous livre toutes les clés pour affronter l’épreuve de la jalousie et la transformer en opportunité de développement personnel.
Comment ça fait mal : la suspicion, les rapides émotionnels, l’instabilité des décisions… Un tableau des souffrances que traverse le jaloux, pour comprendre  » de l’intérieur  » cette expérience douloureuse et ses nuances.
Pourquoi ça fait mal : un décryptage précis des ressorts psychologiques de la souffrance, aussi bien les mécanismes communs à tous que les fragilités propres à chacun, liées aux différents schémas affectifs construits dans l’enfance (vécu d’abandon, de dépendance, de solitude…).
Comment en sortir : des pistes, des conseils et des outils pratiques pour dépasser la douleur, reconstruire sa personne, réparer son couple ou en faire le deuil, et transformer cette épreuve en occasion de grandir.

Tout pour plaire... et toujours célibataire: Rencontrer l'amour (Sophie Guillou - Sophie Cadalen)

L’amour, tout le monde l’attend, le cherche, l’espère et pourtant, il arrive qu’il se dérobe alors même qu’on a « tout pour plaire » !Malgré les sites de rencontres et une prétendue liberté de mœurs sensée mettre à notre portée tous les possibles, la quête amoureuse s’apparente souvent à un chemin difficile, parsemé d’embûches et de déceptions. La vie sentimentale apparaît alors comme un échec, une énigme qui incite à s’armer de recettes infaillibles pour parvenir à capturer le partenaire idéal. Seulement voilà, les sentiments ne se déclenchent pas sur commande et l’amour vient toujours nous cueillir là où nous ne l’attendons pas !De la même façon qu’elle avait tordu le cou aux idées reçues sur les hommes et les femmes dans Hommes, femmes, ni Mars, ni Vénus, la psychanalyste Sophie Cadalen s’en prend aux préjugés sur la rencontre amoureuse. Avec la collaboration de Sophie Guillou, elle passe en revue ses freins les plus fréquents : peur de l’abandon, de la dépendance, peur de souffrir, d’aller vers l’autre… La seule façon de donner une chance à l’amour ? Partir à l’aventure, sans calcul ni mode d’emploi : plus qu’une destination, l’amour est un voyage…

Le Paradoxe de la passion (Dean Delis - Cassandra Phillips)

Nous avons tous été un jour victimes du paradoxe de la passion, où l’un des partenaires est plus amoureux que l’autre. Le désir et la douleur d’aimer du dépendant s’exaspèrent, tandis que le dominant prend ses distances, et, chargé de ce fardeau, se sent le plus souvent coupable.
Même si ces rôles ne sont pas fixés définitivement au sein du couple, même s’ils changent avec un partenaire différent – le dépendant n’est pas toujours une victime innocente, ni le dominant un bourreau sans cœur -, ces jeux de pouvoir sont le centre de toute relation amoureuse.
Pendant de nombreuses années le Dr Delis a aidé des couples en crise à trouver la  » juste distance « , à reconstruire une harmonie, et, dans le cas d’un déséquilibre insurmontable, à aboutir à une séparation moins conflictuelle.
Exemples à l’appui, ce livre propose des stratégies qui ont permis à certains couples de vivre une véritable renaissance amoureuse.

Les Amours impossibles (Saverio Tomasella)

35% de célibataires, 18 millions de personnes seules en France… Pourquoi est-il si difficile de connaître l’amour ? Ce livre met en lumière les schémas amoureux et les erreurs que nous répétons, sans en avoir conscience, mais qui nous mènent à l’impasse amoureuse. Il aide chacun à trouver le chemin de l’amour.

• Décoder les causes de ses échecs amoureux : blessure d’une rupture douloureuse, peur de l’engagement, fantasme d’un partenaire parfait ou conforme au modèle social, jalousie, besoin de séduire…

• Des exemples, des témoignages et six portraits emblématiques, commentés et analysés.

• « Un livre pour interroger ses préjugés sur l’amour, échapper aux loyautés invisibles et sortir de la répétition. », Elle, Laure Leter.

Saverio Tomasella est psychanalyste et docteur en sciences humaines. Auteur de plusieurs ouvrages grand public, il a notamment reçu en 2012 le Prix Nicolas Abraham et Maria Torok pour Renaître après un traumatisme.

RELATION A SOI

Votre corps a une mémoire (Myriam Brousse)

Aborder par l’histoire personnelle les souffrances du corps.

Le corps garde en lui les souvenirs enfouis de vos souffrances d’enfants, de foetus, et même parfois de celles de vos parents et de vos ancêtres.

Imprimées dans les muscles, les os et jusque dans la chair, ces douleurs résonnent dans votre corps et se réveillent au fil des événements de la vie.

Trouver et comprendre les racines de ce qui vous fait souffrir, vous en libérer en agissant concrètement sur le corps pour le réparer, afin de ne plus subir votre histoire.

La liberté d’être (Annie Marquier)

Une synthèse remarquable, au niveau spirituel autant qu’au niveau psychologique, de connaissances sur le fonctionnement de l’être humain. Pour une connaissance de soi allant bien au-delà des généralités habituelles, ce livre apporte des outils de transformation et de maîtrise directement applicables au quotidien. Maîtriser sa conscience, c’est maîtriser sa vie, c’est trouver sa liberté, la liberté d’être.

Ce que l’argent dit de nous (Christian Junod)

Alain Souchon le chantait dans  Foule sentimentale  » On nous fait croire, que le bonheur c’est d’avoir, de l’avoir, plein nos armoires… » le bonheur serait ailleurs que dans notre compte en banque! S’interroger sur notre relation (et celle de notre famille) à l’argent en particulier en France où le sujet reste tabou permet de se poser des questions intéressantes et cruciales sur la vie que l’on mène ou que l’on souhaiterait mener. C’est à cet exercice que nous convie Christian Junod au travers d’un livre outillé grâce à sa pratique de conseiller financier (en Suisse;) pendant de nombreuses années puis comme formateur, animateur de stages sur le sujet de la relation à l’argent, spécialiste de la communication non violente.

Femme désirée, femme désirante (Danièle Flaumenbaum)

Une majorité de femmes souffrent – souvent sans le savoir – de ne pas avoir la vie sexuelle qu’elles souhaitent : être à l’aise avec les sensations, pouvoir les ajuster à celles du partenaire, bénéficier ainsi des vertus reconstituantes du partage amoureux. Au croisement de la gynécologie, de la médecine chinoise, de la psychanalyse et de l’approche transgénérationnelle, le docteur Flaumenbaum, gynécologue et acupunctrice, s’appuie sur plus de trente ans d’expérience pour expliquer comment les femmes d’aujourd’hui construisent leur sexualité, la place qu’y tient la mère, pourquoi le plaisir ou même le désir sont si peu souvent au rendez-vous, et comment faire pour y remédier. Un livre qui devait revigorer les hommes et dynamiser les femmes.

La dépression (Suzy Soumaille)

Nombre de déprimés auraient préféré se casser les deux jambes plutôt que d’affronter les tourments de la dépression. Affection redoutable, le nuage noir de la dépression envahit les moindres recoins de la pensée et du corps, parfois jusqu’à étouffer l’envie de vivre. Au cours de leur vie, une femme sur cinq et un homme sur dix vont en faire la douloureuse expérience. Connaître sa maladie est le premier pas pour sortir du tunnel dépressif. Symptômes, diagnostic, traitements, prévention des rechutes : ce livre accompagne le patient sur le long chemin qui le mène vers la guérison. Il est aussi une aide pour les proches qui sont en première ligne aux côtés de la personne dépressive. Tiraillés entre l’envie de la réconforter et de la secouer, ils sont guettés par le sentiment d’impuissance et l’épuisement. En s’informant sur sa maladie, l’entourage peut mieux soutenir le déprimé sur la durée, sans sombrer avec lui. Cette nouvelle édition, entièrement mise à jour, est le premier volume de la série « J’ai envie de comprendre… »

L’enfant et son Histoire (Martine Lani-Bayle)

La psychanalyse a ouvert le débat sur l’hypothèse d’une transmission de la vie psychique entre les générations. Il ne faudrait pas pour autant la traduire en termes de causalité, de destin inéluctable. Si tout homme naît héritier, il n’en construit pas moins lui-même sa propre histoire à partir de son terreau généalogique – à moins qu’on ne lui en ferme l’accès. Martine Lani-Bayle a élaboré la réflexion qu’elle expose ici dans le cadre de sa pratique de psychologue clinicienne auprès d’enfants qui souffrent de ne pas vivre dans leur famille de naissance ou qui souffrent d’y vivre. Elle montre la nécessité de les aider à poser des mots authentiques sur leurs ressentis, grâce à des démarches comme les arbres ou les histoires de vie. Celles-ci leur permettent d’articuler une histoire parfois difficile en se l’appropriant, déjouant ainsi les pièges des « interdits d’oublier ›› et de la discordance entre le vécu et l’ignorance imposée par les « interdits de savoir ››. Cette mise en mots narrative, créatrice de sens, ne change pas le passé, mais elle transforme le regard que chacun peut y porter. Par là, elle favorise la genèse des savoirs qui se construiraient, comme le développe l’auteur, là où le récit est possible.

Les cinq blessures qui empêchent d’être soi-même (Lise Bourbeau)

Le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison et l’injustice : cinq blessures fondamentales à l’origine de nos maux qu’ils soient physiques, émotionnels ou mentaux. Lise Bourbeau, grâce à une description très détaillée de ces blessures, nous mène vers la voie de la guérison. Car de la compréhension de ces mécanismes dépend le véritable épanouissement, celui qui nous conduit à être enfin nous-même. Un guide simple et pratique pour transformer tous nos petits problèmes quotidiens en tremplin pour grandir.

Que dit votre colère (Ron et Pat Potter-Efron)

Ne jamais se mettre en colère par peur de déplaire, perdre le contrôle total de soi et le regretter aussitôt, trouver chaque jour cent occasions de râler… sont autant de modes d’expression inadaptés de votre colère. Ils vous empêchent de vous affirmer, perturbent vos relations aux autres et entament sérieusement votre moral. Pourquoi ne pas apprendre à communiquer autrement? Ce guide vous invite à mieux cerner votre rapport à la colère. Est-elle l’ennemi à éviter à tout prix? Une façon de vous défendre? Un moyen d’obtenir ce que vous voulez? D’exprimer votre révolte? Que vous soyez un colérique masqué, explosif ou chronique, les auteurs vous proposent un ensemble d’exercices adaptés à pratiquer la tête froide. Ils vous permettront de vous énerver plus sereinement, dans le respect d’autrui et de vous-même.

Si je m’écoutais, je m’entendrais (Jacques Salomé et Sylvie Galland)

Nous n’apprenons nulle part à communiquer, ni dans la famille et surtout pas à l’école.  » Dans ce livre qu’il est urgent de lire, Jacques Salomé et Sylvie Galland nous montrent que la plupart d’entre nous avons été conditionnés, dès la petite enfance, à aller dans le sens des attentes des autres. Adultes, nous sommes devenus des infirmes de la relation et tombons dans les pièges de l’accusation, de la jalousie, du jugement ou de la plainte. Si je m’écoutais je m’entendrais nous aide à sortir de nos mythologies personnelles et à retrouver le chemin d’une communication vivante, qui nous relie au meilleur de nous-mêmes et des autres.

Comment dominer le stress et les soucis (Dale Carnegie)

Le stress et les soucis nous rongent, nous fatiguent, nous rendent moins agréables à fréquenter, plus irritables, sapent l’énergie et la réflexion, affaiblissent et vieillissent. Ce sont de véritables poisons quotidiens. Ils provoquent même ulcères à l’estomac, accidents cardiaques et maux divers qui réduisent la qualité et l’espérance de vie. Ce livre vous fait réagir et vous montre comment agir. C’est le meilleur antidote du stress et des soucis. Vous pouvez le mettre à profit dès aujourd’hui. Les conseils proposés sont simples et pleins de bon sens, illustrés de centaines d’épisodes vécus, puisés auprès de grands hommes, de philosophes, médecins, psychiatres et  personnes de toutes conditions et professions.

Hypersensible (Saverio Tomasella)

Vous a-t-on déjà dit que vous étiez à vif ou à cran, caractériel, prise de tête, douillet ? S’est-on déjà moqué de vos accès de larmes, de votre impulsivité ou, au contraire, vous a-t-on reproché vos silences et votre difficulté à communiquer vos sentiments ? Oui ? Il se peut que vous soyez «  hypersensible  »…

Comprendre l’hypersensibilité, ce qu’elle est, ce qu’elle n’est pas, à travers de nombreux témoignages.
Découvrir quelles en sont les sources possibles (blessures d’enfance, exigences familiales, traumatismes…).
Considérer son extrême sensibilité comme un trésor à partager et apprendre à vivre ses émotions.

Saverio Tomasella est psychanalyste et docteur en sciences humaines, fondateur du Centre d’études et de recherches en psychanalyse.

Manuel de survie dans le monde du travail (Jacques Salomé)

Jacques Salomé reprend ses grands principes de communication et les applique ici au monde du travail. Il nous propose conseils et solutions pour gérer le stress, être mieux avec soi-même, écouter nos vrais besoins… et nous apprendre notre premier métier : être humain.

Les quatre accords toltèques : La voie de la liberté personnelle (Miguel Ruiz)

Castaneda a fait découvrir au grand public les enseignements des chamans mexicains qui ont pour origine la tradition toltèque, gardienne des connaissances de Quetzacoatl, le serpent à plumes. Dans ce livre, Don Miguel révèle la source des croyances limi-tatrices qui nous privent de joie et créent des souffrances inutiles.

Il montre en des termes très simples comment on peut se libérer du conditionnement collectif – le rêve de la planète, basé sur la peur – afin de retrouver la dimension d’amour inconditionnel qui est à notre origine et constitue le fondement des enseignements toltèques.

Les quatre accords proposent un puissant code de conduite capable de transformer rapidement notre vie en une expérience de liberté, de vrai bonheur et d’amour. Le monde fascinant de la Connaissance véritable et incarnée est enfin à la portée de chacun.

La Puissance de l'acceptation (Lise Bourbeau)

Ce livre révèle le cœur de l’enseignement de Lise Bourbeau : la clef du bonheur est de pratiquer l’acceptation de ce que nous sommes. Cessons de nous blâmer ou de critiquer les autres, mais apprenons à nous écouter. Grâce à Lise Bourbeau vous saurez comment faire la différence entre accepter, se soumettre et comprendre. Vous découvrirez le sens de l’amour véritable – que nous confondons trop souvent avec le dévouement, la pitié ou la passion.
Ce livre unique vous épaulera tout au long de votre vie.

La peur de l'autre (Laurie Hawkes)

Se réapproprier son histoire personnelle et familiale, mieux s’inscrire dans une lignée et une légende, et mettre de l’ordre dans le « chantier » laissé par nos anciens : tel est l’objet de la psychogénéalogie clinique. Elle ouvre des possibles : maintenir les loyautés qui nous conviennent ; faire émerger tout ce qui a pu être joyeux, honorable, agréable et paisible ; déposer le fardeau des erreurs, souffrances, plaies et « fautes » du passé ; accepter qu’il peut y avoir, dans notre famille, du mauvais, des hontes et des non-dits, des drames non résolus, des pertes impossibles à admettre – et prendre avec recul tout cela, pour vivre, enfin, sa vie à soi… Anne Ancelin Schützenberger a écrit ce livre comme une suite au célèbre Aïe, mes aïeux ! Elle y aborde l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur les loyautés familiales invisibles, le syndrome d’anniversaire, la mémoire du corps, ou encore la meilleure façon de tracer un arbre généalogique signifiant. Cette nouvelle édition, entièrement révisée et mise à jour, comprend, entre autres, de nouveaux développements sur les notions de « hardiness » (comment poser des limites fortes pour éviter d’être envahi par les autres) et de « safe space » (comment bâtir un espace intérieur, psychologique, où l’on se sente en totale sécurité et où l’on puisse

FAMILLE

Ces enfants malades de leurs parents (Anne Ancelin Schützenberger et Ghislain Devroede)

Sans qu’ils le veuillent, sans qu’ils le sachent, et bien malgré nous, nos parents, nos grands-parents, nos aïeux nous laissent en héritage leurs deuils non faits, leurs traumatismes non «digérés», leurs secrets. Or, si les choses ne sont pas dites, le corps, lui, les exprime parfois : c’est la somatisation. Le corps de l’enfant, dupetits-enfants, de l’arrière-petits-enfants, quel que soit son âge, devient alors le langage de l’ancêtre blessé.

Il est donc nécessaire de décoder et de soigner les plaies non refermées. Pour se libérer – enfin – du «froid» que l’on portait en soi.

Je t'en veux, je t'aime (Isabelle Filliozat)

Aucune relation n’est semblable à une autre. Il y a ceux et celles qui téléphonent à leur maman tous les jours, et ceux qui ont déménagé le plus loin possible… Dans cet ouvrage, l’auteur propose au lecteur de tenter une rencontre authentique avec ses parents. Une réconciliation ne peut faire l’impasse sur l’expression des souffrances, la reconnaissance des blessures, l’explication des malentendus, l’énonciation de la colère ainsi que son accueil.

Pourquoi se contenter d’une relation superficielle quand on peut (re)créer une relation d’intimité et de complicité ?

Quand la famille s’emmêle (Serge Hefez)

Recomposée, monoparentale, homoparentale ou traditionnelle, la famille change. Les membres d’une famille sont à la fois partagés entre l’affection et la volonté d’autonomie érigée en véritable valeur. Cela traduit un repli de la famille. Les familles, désormais affranchies des contraintes institutionnelles, sont régies par une obligation d’aimer et l’injonction d’être libres et heureuses.

Psychogénéalogie (Anne Ancelin Schutzenberger)

Se réapproprier son histoire personnelle et familiale, mieux s’inscrire dans une lignée et une légende, et mettre de l’ordre dans le « chantier » laissé par nos anciens : tel est l’objet de la psychogénéalogie clinique. Elle ouvre des possibles : maintenir les loyautés qui nous conviennent ; faire émerger tout ce qui a pu être joyeux, honorable, agréable et paisible ; déposer le fardeau des erreurs, souffrances, plaies et « fautes » du passé ; accepter qu’il peut y avoir, dans notre famille, du mauvais, des hontes et des non-dits, des drames non résolus, des pertes impossibles à admettre – et prendre avec recul tout cela, pour vivre, enfin, sa vie à soi… Anne Ancelin Schützenberger a écrit ce livre comme une suite au célèbre Aïe, mes aïeux ! Elle y aborde l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur les loyautés familiales invisibles, le syndrome d’anniversaire, la mémoire du corps, ou encore la meilleure façon de tracer un arbre généalogique signifiant. Cette nouvelle édition, entièrement révisée et mise à jour, comprend, entre autres, de nouveaux développements sur les notions de « hardiness » (comment poser des limites fortes pour éviter d’être envahi par les autres) et de « safe space » (comment bâtir un espace intérieur, psychologique, où l’on se sente en totale sécurité et où l’on puisse

EDUCATION

La confiance en soi de votre enfant (Gisèle George)

Chacun veut donner à sa fille, à son fils la confiance en soi essentielle pour que la vie lui sourie. Un enfant épanoui, bien dans sa tête, qui apprend avec plaisir, s’ouvre aux nouvelles expériences de la vie, se sent bien avec les autres. Voilà ce dont rêve chaque mère, chaque père. C’est le plus bel héritage que nous puissions transmettre. Le Dr Gisèle George nous explique comment se construit la confiance en soi et nous permet de trouver la bonne attitude pour aider nos enfants à y accéder : être vigilant mais pas intrusif, stimuler sans mettre la pression, aider tout en laissant le temps au temps. Pour que les enfants soient confiants en eux et prennent leur essor ! Pour que les adultes soient fiers de leurs choix parentaux et puissent regarder tranquillement leurs enfants grandir !Un livre pour avoir confiance en soi, pour les enfants, mais aussi pour chacun d’entre nous.

L’autorité pourquoi comment (Anne Bacus)

Comment faire preuve d’autorité sans tomber dans un rapport de force permanent ? Que peut-on interdire et que peut-on tolérer ? Quelles sont les techniques pour faire cesser un comportement négatif ou, au contraire, pour susciter un comportement positif ? Comment adapter nos réactions face à un tout-petit ou face à un adolescent ? Cet ouvrage vous aidera à répondre à toutes ces questions et vous apportera de nombreux conseils pratiques pour exercer sereinement votre autorité.

L'estime de soi chez l'enfant (France Frascarolo-Moutinot)

L’estime de soi, la valeur que l’on s’attribue se forge très tôt, dès l’enfance, à travers le sentiment que l’on éprouve d’être aimé, reconnu, écouté par ses parents et son entourage. Mais aider l’enfant à se construire une image positive et à croire en lui n’est pas toujours facile. Des questions à la fois essentielles et très concrètes se posent : A partir de quel âge faut-il se soucier de l’estime de soi de son enfant? Mon enfant est timide.

Manque-t-il de confiance en lui? Mon fils se trouve trop maigre, trop grand, pas comme il voudrait… Comment puis-je l’aider? Y a-t-il des mots ou des phrases à bannir absolument pour préserver l’estime de soi? J’ai tendance à punir régulièrement ma fille qui multiplie les bêtises. Est-ce que punir sape la confiance en soi?

Oedipe toi-même (Marcel Rufo)

Faut-il dire toute la vérité aux enfants sur leurs origines ? Qu’est-ce que la rivalité fraternelle ? Comment se construit l’identité sexuelle ? Pourquoi s’invente-t-on un roman familial ? A quoi servent les symptômes et faut-il les guérir à tout prix ?…
A ces questions et à bien d’autres, Marcel Rufo apporte des réponses concrètes, fruit de trente-cinq ans de pratique de la pédopsychiatrie.
Loin de toute théorie abstraite, il explique, à travers des cas particuliers, comment les enfants et les adolescents expriment, dans leur corps et par leur comportement, les tourments et les désarrois qu’ils ne parviennent pas à mettre en mots.
Quand certains se sont plu à nous répéter que tout se jouait avant six ans, Marcel Rufo nous montre au contraire qu’il n’y a pas de fatalité. Tout peut se jouer sans cesse car, quelle que soit la souffrance initiale, elle ne présage jamais de l’avenir.
Le livre d’un spécialiste pas comme les autres, chaleureux et généreux, pour qui chaque patient, aussi jeune soit-il, est un sujet à part entière, unique et libre. A lire d’urgence par tous les parents qui trouveront là des clés pour mieux comprendre leurs enfants.

Aïe, mes aïeux! (Anne Ancelin Schützenberger)

Anne Ancelin Schutzenberger livre dans cet ouvrage, à travers son analyse clinique et sa pratique professionnelle de près d’une vingtaine d’années, une  » thérapie transgénérationnelle psychogénéalogique contextuelle « .

En langage courant, ceci signifie que nous sommes un maillon dans la chaîne des générations et que nous avons parfois, curieusement, à  » payer les dettes  » du passé de nos aïeux. C’est une sorte de  » loyauté invisible  » qui nous pousse à répéter, que nous le voulions ou non, que nous le sachions ou pas, des situations agréables ou des événements douloureux. Nous sommes moins libres que nous le croyons, mais nous avons la possibilité de reconquérir notre liberté et de sortir du destin répétitif de notre histoire, en comprenant les liens complexes qui se sont tissés dans notre famille.

Ce livre passionnant et truffé d’exemples s’inscrit parmi les toutes récentes recherches en psychothérapie intégrative. Il met particulièrement en évidence les liens transgénérationnels, le syndrôme d’anniversaire, le non-dit-secret et sa transformation en un  » impensé dévastateur « .

Détache-moi ! Se séparer pour grandir (Marcel Rufo)

À la naissance, le bébé ne fait qu’un avec sa mère. C’est le temps de la fusion, indispensable, où il puise assurance et force. Cependant, il faut grandir et, pour cela, prendre de la distance, afin de gagner de nouveaux territoires d’autonomie et de liberté.
Mais peut-on se séparer sans peine ?
Pourquoi la séparation fait-elle naître en nous un sentiment d’abandon ?
Qu’est-ce que le travail de deuil, et est-il jamais terminé ? À quoi servent les souvenirs ? Sommes-nous vraiment nostalgiques de la fusion première avec notre mère ?
Le Pr Marcel Rufo répond ici avec la chaleur et l’humanité qu’on lui connaît, et une grande empathie pour nos fragilités, nous tendant ainsi un miroir où chacun retrouvera ses interrogations et ses appréhensions face à la séparation.

Mais pourquoi tu veux déjà quitter ta mère ? ou le Syndrome du nid vide (Rosine Bramly)

Lorsqu’on a un bébé, on a l’impression que les couches-culottes et les biberons vont durer une éternité. Puis les Noëls, les vacances et les rentrées se succèdent de plus en plus vite. L’enfant grandit. Et, un beau matin, c’est fini, l’oiseau s’envole du nid. C’est bien pour lui. Et ça devrait devenir bien pour les parents aussi. Mères ou pères, tous en passent par le Syndrome du nid vide, le SNV. Qu’est-ce que c’est ? un état dépressif, un sentiment de fin, une angoisse de vide. Ça peut se traduire aussi par une agitation, une véritable ébullition. Cet espace affectif et ce temps libre à combler, c’est sacrément dur, mais c’est comme tout: quand on s’y prépare, on peut s’offrir une nouvelle vie enrichissante. Pour soi et pour son enfant. Rosine Bramly traite, à travers des cas réels et de nombreux témoignages, de toutes les situations possibles : les parents qui vivent le syndrome du nid vide au moment d’un divorce; ceux qui commencent une deuxième adolescence: « Mes enfants s’en vont? Chouette, je fais ce que je veux  » ; ceux qui, seuls depuis longtemps, s’autorisent enfin une vie sentimentale; les beaux-parents en deuil de ces enfants qu’ils aiment tant mais qui ne sont pas les leurs. Au passage Rosine Bramly trouve matière à s’interroger (et à plaisanter) sur l’actuelle confusion des rôles: adultes en plein  » jeunisme « , ados en régression ou, au contraire, forcés de se montrer plus mûrs que leurs propres parents. Chacun cherche sa place… Recul, consolation, bonne humeur, conseil… Un livre de développement personnel, rehaussé par l’humour et l’énergie de son auteur. Mi-bobo mi-ado, mi-pro mi-amical, mi-gourou mi-psy, le ton inimitable de Rosine Bramly pour analyser un nouveau syndrome, le SNV

Tiens bon ! (Marcel Rufo)

Parmi les innombrables patients que Marcel Rufo a rencontrés au cours de sa carrière, le pédopsychiatre a choisi sept histoires. Un cas d’autisme infantile, d’autres de handicap, de troubles alimentaires graves, de conduites à risques, de troubles de l’adoption… Sept cas cliniques qui l’ont marqué, sept patients qu’il a suivis, parfois pendant de longues années. Mais qu’y a-t-il de commun entre un autiste et un enfant adopté ? Peut-être la confiance, la croyance qu’un mieux-être est possible, quelles que soient les difficultés que l’on doit traverser. Marcel Rufo se fait dans ce livre l’avocat d’une psychiatrie optimiste, qui croit en l’avenir. Une psychiatrie ne se résumant pas à la maîtrise de la clinique, mais qui englobe le suivi et l’empathie.

Tu réussiras mieux que moi. (Marcel Rufo)

Pour les parents d’aujourd’hui, l’école est un sujet sensible, prioritaire. Ils attendent d’elle que leurs enfants s’y épanouissent, y réussissent, et qu’ils en sortent avec un diplôme. L’école est aussi la source de préoccupations, de questionnements et d’angoisses qui conduisent ces parents à consulter un pédopsychiatre. Troubles des apprentissages, décrochage et phobie scolaires, précocité intellectuelle, pression des notes, redoublement, orientation… Marcel Rufo nous parle des points faibles du système éducatif et fait des propositions concrètes pour y remédier. A l’injonction de la réussite à l’école il oppose la confiance.

Thérapie de couple, thérapeute de couple, conseil conjugal, conseil familial, conseiller conjugal, thérapeute conjugale et familiale, crise de couple, crise familiale, séparation, rupture, divorce, amour, fidélité, infidélité, amant, maitresse, enfant, adolescent, Nantes, 44, Loire Atlantique, Sèvre, Saint Jacques, Pirmil, Nantes sud, sentiment, émotions, violence, tristesse, pleur, dispute, engueulade, éducation, beau père, belle mère, belle famille, mariage, pacs, partenaire, fiancé, fiançailles, quitter, partir, abandonner, diviser, adoption, adopter, héritage, argent, sexe, baisse sexualité, problème, difficulté, tabou, impasse, solution, espoir, désespoir, incompréhension, soutien, aide, accompagnement, autorité, vie de couple, vie de famille, cycle de vie, repère, chômage, addiction, trouble du comportement, libido, désir, mort, mourir, décès, peur, angoisse, stress, isolement, solitude, seul, alliance, union, cassure, casser, briser, redémarrer, repartir, recommencer, changer, changement, avis, doute, douter, perdu, dépasser, suicide, tuer, cœur, retrouver, pari, prix, perdre, sérénité, harmonie, bébé, adulte, jeune, vieux, vingtaine, trentaine, quarantaine, cinquantaine, soixantaine, mari, femme, époux, épouse, conjoint, concubin, copain, copine, ami, meilleur, témoin, abandon, plaquer, battu, bat, battre, maltraitance, douleur, vengeance, viol, emprise affective, dépendance, psychologie, conscient, inconscient, systémie, systémique, clé, fermer, compréhension, inadapté, insatisfait, insatisfaction, mal,conseiller conjugal nantes, conseiller familiale nantes, Thérapie de couple, thérapeute de couple, conseil conjugal, conseil familial, conseiller conjugal, thérapeute conjugal nantes, thérapeute familiale nantes, thérapeute conjugale et familiale, crise de couple, crise familiale, séparation, rupture, divorce, divorcer, amour, fidélité, infidélité, amant, maitresse, enfant, adolescent, Nantes, 44, Loire Atlantique, Sèvre, Saint Jacques, Pirmil, Nantes sud, sentiment, émotions, violence, tristesse, pleur, dispute, engueulade, éducation, beau père, belle mère, belle famille, mariage, pacs, partenaire, fiancé, fiançailles, quitter, partir, abandonner, diviser, adoption, adopter, héritage, argent, sexe, baisse sexualité, problème, difficulté, tabou, impasse, solution, espoir, désespoir, incompréhension, soutien, aide, accompagnement, autorité, vie de couple, vie de famille, cycle de vie, repère, chômage, addiction, trouble du comportement, libido, désir, mort, mourir, décès, peur, angoisse, stress, isolement, solitude, seul, alliance, union, cassure, casser, briser, redémarrer, repartir, recommencer, changer, changement, avis, doute, douter, perdu, dépasser, suicide, tuer, cœur, retrouver, pari, prix, perdre, sérénité, harmonie, bébé, adulte, jeune, vieux, vingtaine, trentaine, quarantaine, cinquantaine, soixantaine, mari, femme, époux, épouse, conjoint, concubin, copain, copine, ami, meilleur, témoin, abandon, plaquer, battu, bat, battre, maltraitance, douleur, vengeance, viol, emprise affective, dépendance, psychologie, conscient, inconscient, systémie, systémique, clé, fermer, compréhension, inadapté, insatisfait, insatisfaction, mal / adultere, célibat, communication, conflits, conjugal, conjugale, dispute, divorce, il ne m’aime plus, manque de désir, plus de désir, plus envie d’elle, plus envie de lui, problème de communication, rencontre, separation, silence, solitude, soutien affectif, therapeute, nantes, adultere, affirmation de soi, aide, aider, amoureux, cabinet, coaching, communication, confiance, Confiance en soi, conflits, conjugale, conseils, conséquences, consultation, dialogue, difficultés, douleur, envie, famille, jeu de pouvoir, La rupture, La sexualité, Le couple, Les enfants, lien affectif, parents, partenaire, personelle, plus de désir, positive, professionnel, psychologique, relations conjugales,certificat conseiller praticien pour couple, communication, compagnon, confiance, conflits, conseillère conjugale, dépression, dialogue, divorce, divorcée, angoisse erotomanie, jalousie, La sexualité, loire atlantique, manipulation, nantes, pratiques sexuelles, psychologique, séduire, sentimental, souffrances affectives, spécialiste du couple, therapeute conjugal,avoir des renseignements, contact, formulaire, m’apeller, m’écrire, me contacter, obtenir un conseil, prendre rendez vous, solange Laviron, conseiller, conseiller, conseiller, conseiller, conseiller, conseillère, conseillère, conseillère, conseillère, conseillère, conseillère, familiale, familiale, familiale, familiale, familiale, familiale, familiale, familiale, conjugale, conjugale, conjugale, conjugale, conjugale, conjugale, conjugale, saint-herblain, Saint Herblain, saint herblain, saint-herblain, Saint Herblain, saint herblain, saint-herblain, Saint Herblain, saint herblain, saint-herblain, Saint Herblain, saint herblain, saint-herblain, Saint Herblain, saint herblain, Orvault, Carquefou, Sautron, Coueron, Indre, Bougenais, , Orvault, Carquefou, Sautron, Coueron, Indre, Bougenais, , Orvault, Carquefou, Sautron, Coueron, Indre, Bougenais.